jeudi 1 septembre 2011

Messieurs les grands électeurs : bon appétit.

Dans le Jura les 2 sénateurs sont traditionnellement de droite. Ils occupent des sièges jusqu'alors très confortables.
Leur avenir est désormais plus incertain. Le Conseil général a viré à gauche. Deux villes importantes, Dole et St Claude, ont sorti la droite.
Mais le Jura compte plus de 500 communes, près de 1000 grand élécteurs. Bien malin qui peut dire aujourd'hui si les délégués des villages choisiront le status quo ou le changement.
D'où la brillante idée des sénateurs UMP sortants : inviter l'ensemble des grands électeurs hors tout clivage politique, à déjeûner ensemble le jour même du scrutin, et cela entre les 2 tours. Le premier aura lieu le matin et le second l'après midi.
En dehors de leur indemnité de parlementaire, nos sénateurs disposent de subsides qui leur permettent, sans gros sacrifices, de mettre à table les grands électeurs. Cette libéralité n'entre évidemment pas dans leurs comptes de campagne. Ceci ferait désordre, la campagne étant close le jour du scrutin.
Alors si tractations il doit y avoir, à ce moment privilégié de l'entre-deux-tours, pourquoi celles-ci ne se dérouleraient-elles point en compagnie d'un bon repas, bio espérons-le, offert par les généreux sortants.
Gare aux médisants qui pourraient faire de perfides allusions à une éventuelle reconnaissance du ventre. Cela pourrait porter atteinte à l'image de la politique et du sens civique de ceux qui pourraient avoir l'honneur de contribuer à une petite révolution : un Sénat de gauche.

Michel Moreau

5 commentaires:

ROGER REY a dit…

Tu as raison Patrick, en ce qui me concerne j'organise comme il est de tradition le jour des Sénatoriales un repas républicain à nos frais pour tous les grands électeurs du Canton de Conliège qui veulent venir.( certains m'ont fait savoir qu'ils étaient invités ailleurs,comme mon conseiller général,grand bien leur en fasse).

Philippe GUERIN a dit…

Et si on virait TOUS nos sénateurs, pour les mettre en retraite, la plupart d'entre eux ayant largement dépassé l'âge légal...
On pourrait envisager de reconstruire un sénat jeune, au courant des problèmes de la France d'en bas, ou du moins faisant semblant de s'y intéresser. Ça nous changerait de ces vieux bedonnants qui dorment la plupart du temps dans l'hémicycle...
En passant on divise leur nombre par deux, et idem pour les sénateurs. Et on finit par interdire purement et simplement le cumul des mandats...

A bon entendeur...

Anonyme a dit…

Il me semble que Jeunet et le PS procede de la même manière ....

Patrick Viverge a dit…

Etrange, je n'ai pas été invité.....

Anonyme a dit…

Exact. Le dernier courrier de Messieurs JEUNET et VUILLERMOZ mentionne une invitation à Courlaoux le Dimanche midi.
On gagnera du temps. Il suffira de compter les convives à la sortie des salles plutôt que d'attendre les résultats du second tour.
Blague à part, qu'elle soit de gauche ou de droite, je n'apprécie guère la démarche et cette tentative d'acheter une voix. Nos représentants continuent de donner une image déplorable de la politique. Ce n'est vraiment pas ce que j'attends en tant que citoyen et élu local.