samedi 15 novembre 2008

Les pesticides affecteraient le développement cérébral

REUTERS 24.10.2008 14:16
Par Alister Doyle OSLO (Reuters) - De nombreux pesticides utilisés par les agriculteurs européens pourraient affecter le développement cérébral des foetus et des jeunes enfants, selon une étude menée par David Granjean, chercheur à Harvard et à l'université du Sud-Danemark, qui invite Bruxelles à en réduire l'usage. 'La toxicité pour le cerveau ne fait pas partie des tests de routine pour les pesticides. Dans la mesure où beaucoup d'entre eux sont toxiques pour le cerveau des insectes, il est très probable qu'ils le soient également pour le cerveau humain', a déclaré le scientifique, qui a passé en revue près de 200 rapports de recherches sur le sujet. 'Les études expérimentales qui recourent à des modèles complexes suggèrent que les pesticides utilisés actuellement en Europe (...) peuvent s'avérer toxiques pour le développement du système nerveux', écrivent Granjean et deux de ses collègues danois dans le journal Environnemental Health. 'Le cerveau en développement des foetus et des jeunes enfants est beaucoup plus sensible que celui des adultes aux perturbations chimiques', ajoutent-ils, recommandant davantage de tests et de précautions dans la délivrance des autorisations. Leur étude porte sur les pesticides utilisés dans les 27 Etats membres de l'Union, qui procède actuellement à une réforme de la législation en la matière. Plus 140.000 tonnes sont déversées chaque année sur les cultures alimentaires de l'UE, ce qui représente 280 grammes par habitant. Un quart des fruits, des légumes et des céréales contiennent au moins deux pesticides. Version française Jean-Philippe Lefief

1 commentaire:

la marmite a dit…

dire que l'UE vient d'autoriser la possibilité d'augmenter de 40% le taux de pesticides dans les fruits et légumes.